August Weissmann (1834-1914), avec d’autres savants, constata que l’information génétique était stockée dans le noyau de la cellule. Selon lui, les cellules commencent toutes avec le même bagage d’information, puis se spécialisent en perdant certains éléments lorsqu’elles se divisent