C’est le début de la révolution du séquençage de gènes. La science adopte le point de vue que nous représentons la somme de nos séquences de gènes