Alors que le Projet Génome Humain est désormais achevé, les scientifiques essaient de donner un sens à l’immense richesse des données accumulées. Outre l’analyse des données brutes du séquençage, un soin récent a été porté sur les motifs de méthylation de l’ADN, impliqués dans certains cancers. Le Projet Epigénome Humain a pour but d’identifier les motifs que de petits groupements méthyl dessinent à travers le génome. Des cartes pour les 3 chromosomes humains 6, 20 et 22 ont déjà été accomplies.

Plus en anglais...