La création et la destruction des embryons humains est une caractéristique des programmes de lutte contre l’infertilité à travers le monde. Les préoccupations concernant le sort des embryons “de réserve” ont déclenché des actions à tendance altruiste. La recherche sur les cellules souches embryonnaires humaines est controversée car, jusqu’à récemment, elle était trop impliquée dans la destruction des embryons humains, et c’est pour cela que les Etats-Unis refusent de la financer. Cependant, la revue Nature rapporte désormais l’extraction de cellules souches à partir d’embryons humains sans les léser. Mais alors qu’une recherche éthique sur les cellules souches est à portée de main, qu’en est-il des problèmes sociaux et éthiques autour de la destinée des embryons créés pour la FIV?