L’Europe compte un grand nombre de laboratoires de recherche en épigénétique de renommée internationale. Inspiré par deux propositions, le Réseau d’excellence Epigénome (NoE) résulte de la fusion de 25 groupes de recherche, 26 membres associés et 12 équipes de recherche récemment créees (NET). Ce consortium a réussi à négocier une dotation de 12,5 millions d’euros dans le cadre du programme FP6 de l’UE afin d’établir un Espace de recherche européen (ERA) en épigénétique, cohérent pour les cinq années à venir (2004-2009). Le NoE souhaite créer un institut de soutien virtuel ayant trois objectifs majeurs :

>     favoriser les découvertes scientifiques grâce à un programme de recherche conjoint
>     intégrer de jeunes collègues par le biais du programme NET
>     établir un dialogue ouvert à travers un site web interactif

Tous les membres fondateurs du NoE se sont mis d’accord pour contribuer à un programme d’activités conjoint (JPA) comportant 25 enveloppes de travail bien définies pour renforcer la recherche conjointe, l’intégration et la diffusion de l’information. Le lancement du programme NoE Epigénome dans le cadre du FP6 ne peut être perçu que comme une initiative incitative fondatrice, et des fonds supplémentaires seront nécessaires pour permettre l’aménagement durable de la structure proposée. Le NoE a été officiellement créé en juin 2004. Le réseau, qui a atteint sa taille opérationnelle, est à présent dans sa phase de consolidation. Il vise à doter l’ensemble de la communauté de l’épigénétique d’avantages clairs et visibles et prêtera en conséquence son concours aux membres et non-membres grâce à des conférences, des ateliers, des stages de formation, un partage des ressources et son site Web interactif. A long terme, l’objectif du NoE est de mettre en place un cadre puissant capable d’assimiler les synergies existantes et de maintenir la puissance de la recherche européenne en épigénétique sur le devant de la scène internationale. Un comité consultatif scientifique assure au réseau NoE Epigénome un appui international. Il a pour membres : D. Allis (New York), S. Elgin (St. Louis), P. Jones (Los Angeles), R. Martienssen (CSHL), V. Pirrotta (New Jersey), J. Rine (Berkeley), et C. Wu (NIH).