Adrian étudie la méthylation de l’ADN, c’est-à-dire une altération chimique de celui-ci encodant une information qui vient s’ajouter à celle de la séquence ADN. La méthylation de l’ADN joue un rôle majeur dans la mise sous silence des gènes et Adrian a trouvé des protéines qui se lient aux séquences ADN méthylées et participent à ce mécanisme. Les souris qui manquent de l’une de ces protéines, la MeCP2, développent une maladie qui ressemble à la maladie neurologique humaine appelée syndrome de Rett. En cherchant à identifier quels sont les gènes qui sont activés de manière inappropriée chez les souris déficientes en MeCP2, Adrian espère faire avancer les stratégies thérapeutiques pour cette maladie.