Bryan étudie ce qui fait que les cellules se souviennent de qui elles sont et comment elles peuvent parfois décider de devenir différentes. Si toutes les cellules contiennent le même capital génétique, pourquoi les cellules de la peau, par exemple, sont-elles différentes des cellules nerveuses du cerveau ? Tout ceci dépend des sous-ensembles de gènes qui sont activés dans ces cellules. Bryan étudie comment les modifications chimiques apportées aux protéines histone, qui aident à compacter l’ADN dans le noyau, influent sur l’activation ou la désactivation des gènes. Il se penche également sur les effets des substances qui altèrent ces modifications chimiques et comment elles pourraient être utilisées pour traiter les leucémies