L’ADN des chromosomes est conditionné sous forme de chromatine, une structure dynamique composée d’ADN et de protéines. Pour que les gènes soient activés, la chromatine doit être relativement peu compacte, et inversement pour que les gènes soient inactivés. Les complexes de remodélisation de la chromatine contiennent des protéines moteur qui se servent d’énergie chimique pour changer la structure de la chromatine et donc activer ou désactiver quand il le faut les gènes de certaines cellules. Peter étudie un complexe de remodélisation de la chromatine appelé SWI/SNF. L’un de ses constituants, SNF5, est inactivé dans les tumeurs malignes rhabdoïdes et agit habituellement comme un suppresseur de tumeurs, c’est-à-dire une protéine qui empêche les cellules de devenir cancéreuses.