Site Internet du laboratoire

L’épigénétique se superpose au code génétique comme un contrôle supplémentaire de l’expression des gènes. Rob recherche comment les gènes et les éléments d’ADN mobiles sont contrôlés chez les plantes et les levures. Son équipe a récemment révélé que de petites séquences d’ADN proches des zones d’appariement des chromosomes, jouent un rôle dans le "silencing" de certaines parties du génome. Ils participent à un processus appelé l’interférence ARN. Chez les plantes, contrairement aux animaux, la méthylation de l’ADN – une autre forme de "silencing" épigénétique – est trouvée uniquement au niveau des séquences répétées et des éléments mobiles